Origine du nom DUBÉ et de ses variantes
© 2017 ADGO

 

 

Origine du nom DUBÉ et de ses variantes ?

 

     Le nom DUBÉ, DUBÉE, DUBET qui se rencontre surtout en Vendée, dans le Loiret, l’Ille-et-Vilaine, les Charentes, la région Parisienne et les départements limitrophes, correspond au toponyme Le Bé, qui désigne selon les régions un cours d'eau ( le bief) ou une colline, une hauteur.

     Toujours à partir de cettte origine un cours d'eau ou une colline le nom devient DUBEC ou DUBECH dans le Massif Central et le Sud-Ouest, DUBECQ dans le Nord de la France, DUBES dans les Landes, DUBIEZ et DUBEY dans les Alpes et Jura.

 

     De nos jour le nom de DUBÉ est le 4 923ème nom le plus porté en France (1500 personnes environ portent le nom de DUBÉ en France selon INSEE) et parmi les départements le meilleur classement est 228ème nom ………..dans la Principauté de Monaco (72 personnes). En Loire-Atlantique il est 650ème (235 personnes), dans le Cher 1020ème (68 p.), en Vendée 1716ème (68 p.), et dans les Hauts-de-Seine 3857ème (110 p.).

     Le nom DUBÉE ne se trouve essentiellement  que dans six départements, il est 33 000ème en France (277 p.), meilleur classement 837ème dans l'Ain (132p.), dans Les Ardennes 3066ème (49 p.), en Ille-et-Vilaine 3609ème (64 p.), en Eure-et-Loire 5012ème (35 p.), et en Seine-et-Marne 16086ème (41 p.).

     Sept départements également regroupent la forme DUBET 34653ème (264 p.) en France, ils forment une ligne Nord-Sud coupant la France en deux plus la Gironde. Il est 1892ème (41 p.) la Nièvre, le Gard 2300ème (81 p.), le Loiret 3596ème (56 p.), la Drôme 4460ème (49 p.), l'Eure 4504 (41 p.), le Rhône 4842ème (94 p.), la Gironde 14681ème (43 p.).

     Mais il existe certainement d'autres variantes: DUB,...

A notre époque le nom de DUBÉ et ses variantes parsèment la France entière, la cause est toujours la même "la mobilité professionnelle". Pour trouver du travail et pouvoir vivre dans les siècles passés nos ancêtres se déplaçaient peu, les villages voisins, les gros bourgs voire les villes proches étaient les destinations habituelles, les moyens de transport étaient limités (et ....la généalogie facile).  Seul un petit nombre, très courageux, ont tenté l'aventure et ont émigré  vers des contrées lointaines. De nos jours les distances sont beaucoup plus importantes, et rares sont les régions n'ayant aucun DUBÉ sur leur sol.